PHIL COLLINS – Against all odds (Take a look at me now)

Sortie en février 1984

Référence ATLANTIC – 78 9700-7

Paroles et musique Phil Collins

Enregistrement aux États-Unis. Le piano, la basse au clavier et une section de cordes arrangées et dirigées par Mardin ont été enregistrés aux RCA Studios, à New York, tandis que Collins a enregistré les voix et la batterie à Los Angeles.

  • Chant et batterie : Phil Collins
  • Piano, basse et claviers : Rob Mounsey
  • Ingénieurs du son : Jeremy Smith et Lew Hahn
  • Producteur : Arif Mardin

Phil Collins a composé cette chanson pour pour le film Contre toute attente (Against All Odds), réalisé par Taylor Hackford, avec Jeff Bridges et Rachel Ward dans les rôles principaux.

L’histoire du film : Terry Brogan vient d’être congédié de l’équipe de football dirigée par la richissime Mrs Wyler. Jake Wise, une vieille connaissance, le charge de retrouver la trace de Jessie, la fille de Mrs Wyler, disparue après une dispute orageuse. Il retrouve la jeune héritière au Mexique et c’est le début d’un grand amour. L’entraîneur de l’équipe, sur ordre de Wise, part à leur recherche et les surprend dans leur cachette.

Le réalisateur Taylor Hackford s’est rendu à Chicago pour rencontrer Phil Collins à l’issue de l’un ses concerts et lui montrer le film sur un magnétoscope dans sa chambre d’hôtel. Convaincu, Phil Collins accepte de composer la bande originale.

Ce titre, écrit par Phil Collins en 1981, lui a été a été inspiré par la séparation avec sa première femme Andrea Bertorelli. C’est une militante écologiste canadienne, avec laquelle il a un fils, Simon (né en 1976). Elle était déjà mère d’une petite fille, Joey (née en 1972) que Phil Collins a adopté. Ils divorcent en 1980.

Avec cette chanson, Phil Collins remporte en 1985 le Grammy Award du meilleur chanteur pop et est nommé pour le Grammy Award de la chanson de l’année et le Grammy Award du meilleur clip.

Ce titre se classe en tête du Billboard Hot 100 aux États-Unis. Elle est également no 1 au Canada, en Irlande et en Norvège. En France, ayant atteint les vingt premières places du Top 50 (la meilleure position réelle n’est pas connue vu que le Top 50 a débuté après la sortie de la chanson).

Ce disque s’est vendu à 450 000 exemplaires.