OTIS REDDING – (Sittin’ on) The dock of the bay

Sortie le 8 janvier 1968

Référence VOLT ‎– 45-157

Paroles et musique Otis Redding et Steve Cropper

Enregistrement le 22 novembre 1967 et le 8 décembre 1967 aux studios Stax à Memphis, aux États-Unis

  • Chant : Otis Redding
  • Claviers : Booker T. Jones et Isaac Hayes
  • Guitare : Steve Cropper
  • Basse : Donald Duck Dunn
  • Batterie : Al Jackson, Jr.
  • Trompette et trombone : Wayne Jackson
  • Saxophone : Andrew Love
  • Ingénieur du son : Ronnie Capone
  • Producteur : Steve Cropper

C’est en août 1967 qu’Otis Redding commence l’écriture de ce titre alors qu’il est en tournée avec son groupe les Bar-Kays.

Il est sur une péniche, sur le Waldo Pier de Sausalito en Californie.

Otis Redding continue ce texte, sur des bouts de papiers ou des nappes en papier au grès des dates de sa tournée.

Le chanteur est tellement prolifique qu’il propose le jour de l’enregistrement plusieurs introductions.

Les musiciens sont assis sur des chaises pliantes dans le studio gris face à Otis Redding.

Pour la partie sifflée, Otis Redding s’y reprend à trois fois ce qui fait dire à l’ingénieur Ron Capone qu’il “n’allait pas réussir en tant que siffleur“.

La rumeur dit même que Steve Cropper a utilisé le musicien Sam “Bluzman” Taylor pour le véritable sifflet de cette chanson.

Otis Redding pense engager le groupe de gospel The Staple Singers pour ajouter des chœurs, mais l’avenir en décidera autrement.

Les bruitages des mouettes et vagues sont ajoutés quelques jours plus tard par Steve Cropper qui est allé à la bibliothèque de bandes sonores de Pepper Records.

Il passe 24 heures consécutives en studio pour mixer le titre.

Steve Cropper

Après avoir bouclé l’enregistrement de ce disque, Otis Redding repart en tournée.

Il doit se produire à la discothèque Factory de Madison, dans le Wisconsin.

Le 10 décembre 1967, l’avion dans lequel il se trouve s’écrase dans le lac Monona, près de Madison.

Otis Redding est tué sur le coup, comme six membres des Bar-Kays. Il était âgé de 26 ans.

Il y a seul survivant : le trompettiste Ben Cauley.

Le corps d’Otis Redding est repêché dans le lac au lendemain de l’accident.

Ce 45 tours avec le sifflement le plus célèbre de l’histoire de la musique sort un mois après la disparition tragique d’Otis Redding dans cet accident d’avion.

Il se vend à plus d’un million d’exemplaires en quelques semaines.

Cette chanson se classe rapidement en tête des hit-parades américains et remporte deux Grammy Awards : Best R&B Song (meilleure chanson Rhythm and Blues) et Best Male R&B Vocal Performance (meilleur chanteur R&B) en 1968.