VANESSA PARADIS – Joe le taxi

Sortie en mai 1987

Référence POLYDOR – 885 765-7

Paroles Étienne Roda-Gil (1941/2004)

Musique Franck Langolff (1948/2006)

Enregistrement en 1987 au Local Studio à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)

  • Chant : Vanessa Paradis
  • Basse, claviers et synthétiseur : Christophe Josse
  • Saxophone : Patrick Bourgoin
  • Guitare et harmonica : Franck Langolff
  • Percussions : Patrick Rousseau
  • Chœurs : Daniel Adjadj et Ann Calvert
  • Ingénieurs du son : Bertrand Châtenet
  • Producteur : Franck Langolff
  • Photographe : Vincent Warin

Ce 45 tours vend à 1 300 000 exemplaires en France (disque de platine) et 3 200 000 exemplaires dans le monde.

Ce titre parle d’un chauffeur de taxi qui roule dans Paris. Dans la réalité, il raconte l’histoire de Maria-Josée Leaos Dos Santos, officiant la nuit à Paris, à bord de son taxi. Quelques mois auparavant, elle a “chargé” dans son véhicule le compositeur Étienne Roda-Gil. Véritable figure du milieu lesbien parisien et des nuits de Pigalle, cette femme d’origine portugaise qui se faisait appeler Joe, fuit son pays natal quand sa mère découvre son homosexualité. Elle devient taxi de nuit après un chagrin d’amour avec une prostituée. Joe avait l’habitude de prendre dans son véhicule la crème du milieu parisien à la sortie des boîtes de nuit. Elle est décédée le 3 mars 2019, à l’âge de 64 ans.

Entré dans le Top 50 le 11 juillet 1987 à la 21ème place, soit près de trois mois après sa sortie dans les bacs, Ce 45 tours atteindra la place de numéro 1 du Top 50 le 1er août 1987 où il restera en tête durant 11 semaines consécutives.

Au plus fort, ce titre passe 450 fois par semaine sur toutes les radios françaises.

En janvier 1988, au Midem, elle se fait huer par la salle entière lors de sa prestation en direct. Peu à peu, Vanessa sombre dans une dépression qui lui donne envie de tout arrêter. C’est le succès mondial de Joe le taxi qui va lui faire continuer ce métier.

En 1987, Joe le taxi est nommée dans la catégorie chanson de l’année aux Victoires de la musique.

Après la France, le disque sort à la fin du printemps 1987 en Belgique, en Suisse et en Israël où il atteint la 1re place des ventes. Les premiers pays non francophones à sortir le disque sont l’Allemagne et les Pays-Bas en septembre, suivis de la Suède, la Norvège et le Danemark en novembre.

Au printemps 1988, soit un an après sa sortie française, le disque sort en Amérique du Sud : Argentine, Colombie et Brésil, en Italie, en Espagne, au Portugal ainsi qu’au Japon et en Australie. Pour faciliter l’accès à certaines radios locales, une version espagnole est enregistrée : Joe el taxi.

En mars 89, ce single arrive enfin aux États-Unis, mais le succès ne sera pas au rendez-vous, la chanteuse abandonnant toute promotion pour le tournage du film Noce blanche.

C’est six ans plus tôt, le 3 mai 1981, que Vanessa Parais, alors âgée de 9 ans, est apparue pour la première fois à la télévision. C’était dans L’école des fans, l’émission de Jacques Martin elle chantait Emilie Jolie devant son auteur Philippe Chatel.

En 1983, Vanessa Paradis enregistre La Magie des surprises parties, chanson écrite par Les Forbans, pour le compte d’AB Disques.