JEAN-JACQUES GOLDMAN – Quand la musique est bonne

Sortie en octobre 1982

Référence EPIC ‎– EPCA 2782

Paroles et musique Jean-Jacques Goldman

Enregistrement au printemps 1982 au Studio Gang à Paris

  • Chant et arrangements : Jean-Jacques Goldman
  • Basse : Guy Delacroix
  • Piano : Georges Rodi
  • Batterie : Clément Bailly
  • Chœurs : Bernard Illouz et Jean-Jacques Goldman
  • Saxophone: Patrick Bourgoin
  • Ingénieur du son : Jean-Pierre Janiaud
  • Producteur : Marc Lumbroso
  • Photographe : Bettina Rheims

Jean-Jacques Goldman compose une musique sur sa guitare. Il trouve cette mélodie sympathique, mais ne sait pas comment la nommer.

Du coup, il l’appelle Quand la musique est bonne.

Il sent que ça va faire un succès.

Ce morceau est un hommage au blues, et plus particulièrement à la chanson Tobacco Road de John D. Loudermilk, sortie en 1960.

Quand Jean-Jacques Goldman chante “J’ai trop saigné sur les Gibson”, il fait référence à ses débuts où lors d’un concert dans une salle des fêtes mal chauffée, il avait à force doigts complètement engourdis et en sang.

Ce 45 tours est certifié Disque d’Or en 1982 et se vend à plus de 800 000 exemplaires.

Il est extrait du premier album de Jean-Jacques Goldman est sorti le 4 septembre 1981, certifié disque de platine et qui s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires.

En 1990, Jean-Jacques Goldman poursuit en justice Thierry Hazard avec sa chanson Le Jerk.

La justice reconnait une forte similitude entre les notes des deux titres.