JACQUES DUTRONC – Et moi, et moi, et moi

Sortie en juin 1966

Référence DISQUES VOGUE ‎– EPL 84 61

Paroles et musique Jacques Lanzmann et Jacques Dutronc

Enregistrement en 1966 au Studio Vogue de Paris

  • Chant, arrangements, guitare et percussions : Jacques Dutronc
  • Guitare, basse et percussions : Hadi Kalafate
  • Piano et orgue : Alain Le Govic
  • Guitares : Jean-Pierre Alarcen et Jacques Pasut
  • Batterie : Michel Pelay
  • Producteur : Jacques Wolfsohn
  • Photographe : Paul Koll

A l’origine, ce titre est destiné au chanteur Louis Benjamin (1945/1992), mais son interprétation ne satisfait pas le producteur Jacques Wolfsohn. Le second choix se porte sur Hadi Kalafate, le bassiste d’El Toro et les Cyclones (un groupe de rock où Jacques Dutronc est guitariste), mais le résultat n’est pas satisfaisant. C’est finalement Jacques Dutronc (alors assistant de Jacques Wolfsohn chez Vogue) qui s’y colle avec succès.

C’est la première chanson de la face A de ce premier45 tours de Jacques Dutronc.

C’est l’un des tubes de l’été 1966.

Ce 45 tours se vend à plus de 100 000 exemplaires.

Dans les paroles, Jacques Lanzmann écrit « 700 millions de Chinois » et « 50 millions de Vietnamiens » sauf que l’auteur de ces paroles, reconnaîtra plus tard que « 50 millions de Vietnamiens » c’était un peu beaucoup pour l’époque.

Il est à noter la présence dans les musiciens d’un certain Alain Le Govic au piano et à l’orgue. Futur Alain Chamfort.

Toujours en 1966, Jacques Dutronc interprète cette chanson en espagnol sous le titre Y Yo, Y Yo, Y Yo.

Ce titre figure sur Jacques Dutronc, le premier album de Jacques Dutronc sorti en octobre 1966.