JERRY LEE LEWIS – Great balls of Fire

Sortie le 3 novembre 1957

Référence SUN – 281

Paroles et musique Jack Hammer et Otis Blackwell

Enregistrement le 8 octobre 1957 au Sun Studio de Menphis, dans le Tennessee (aux États-Unis)

  • Chant et piano : Jerry Lee Lewis
  • Basse : Sidney Stokes
  • Producteur : Sam Phillips

C’est en 1957 que Jack Hammer compose cette chanson. Il l’envoie à l’auteur new-yorkais Paul Case, à l’époque consultant musical pour le film Jamboree Roy Lockwood. Paul Case aime la musique mais pas les paroles, aussi il fait appel à Otis Blackwell pour réécrire le texte. C’est ce même Otis Blackwell qui trouve Jerry Lee Lewis la chanter.

L’enregistrement se déroule dans la nuit du 8 au 9 octobre 1957 au Sun Studio à Memphis. Après avoir vidé une bouteille de whisky Jerry Lee Lewis commence l’enregistrement; il est comme possédé et gesticule dans tous les sens. Le producteur Sam Phillips parvient à le calmer et la prise retenue se fera juste avant l’aube.

Ce 45 tours se vend à plus d’un million d’exemplaires en une dizaine de jours et plus de 5 millions de singles ont été vendus à travers la monde.

A sa sortie, cette chanson est boycottée par plusieurs stations de radio car elle est jugée sexuellement trop explicite. Il faut attendre le 6 janvier1958 pour la voir grimper à la la deuxième place du Billboard Hot 100 américain.

Great Balls of Fire! est le titre du film américain réalisé par Jim McBride, sorti en 1989, qui retrace la vie de Jerry Lee Lewis,

Jerry Lee Lewis est né le 29 septembre 1935 à Ferriday, en Louisiane (aux États-Unis),

Après avoir quitté l’école il occupe des petits emplois et se marie deux fois. En 1956, il commence à enregistrer pour le label Sun Records. Il côtoie Carl Perkins, Johnny Cash, Roy Orbison ou encore Elvis Presley.

Les les américains découvrent Jerry Lee Lewis devant leur poste de télévision le 28 juillet 1957 au Steve Allen Show. Un blondinet surexcité jouant de son clavier comme un possédé, la mèche dans les yeux, se tenant même debout après avoir éjecté son tabouret d’un coup de pied.

Il voit sa sa carrière chuter lorsqu’il se marie avec Myra Gale Brown, 13 ans, la fille de son cousin J. W. Brown.

Il sombre dans l’alcool. Une nuit d’hiver de 1976, ivre mort, il emboutit avec sa voiture le portail de la propriété de Graceland d’Elvis Presley. Armé d’un pistolet automatique, il veut régler ses comptes avec le King.