SHIRLEY BASSEY – Goldfinger

Sortie en septembre 1964 en Angleterre et en décembre 1964 aux États-Unis

Référence UNITED ARTISTS RECORDS – UA 790

Paroles Anthony Newley et Leslie Bricusse

Musique John Barry

Enregistrement le 20 août 1964 aux CTS Studios de Londres (Angleterre)

  • Chant : Shirley Bassey
  • chef d’orchestre : John Barry
  • Guitare : Vic Flick et jimmy Page (futur membre du groupe Led Zeppelin)
  • Basse et claviers : John Paul Jones (futur membre du groupe Led Zeppelin)
  • Saxophone : John Scott
  • Ingénieur du son : John Richards
  • Producteur : George Martin

C’est la chanson principale du film Goldfinger réalisé par Guy Hamilton, sorti en 1964. C’est le troisième épisode des aventures de l’espion Britannique 007, James Bond.

Ian Fleming, auteur de James bond, meurt le 12 août 1964 d’une crise cardiaque, soit un mois avant la sortie du film. Il ne put donc malheureusement pas assister à sa première à Londres.

Lors de l’enregistrement de la maquette le 14 mai 1964 c’est l’un des deux paroliers, Anthony Newley, qui chante.

Le producteur du film Harry Saltzman déteste cette chanson et souhaite la voir remplacée par un autre morceau. John Barry insiste et l’impose ainsi que Shirley Bassey. John Barry avait été chef d’orchestre lors de la tournée nationale de Shirley Bassey en décembre 1963.

L’enregistrement de cette chanson a duré toute la nuit alors que John Barry exigeait des prises répétées en raison de problèmes techniques ou de musiciens, pas de lacunes dans la voix de Bassey. Bassey a d’abord eu des problèmes avec la note finale décisive qui l’a obligée à se glisser derrière une cloison de studio entre les prises pour retirer son soutien-gorge. Shirley Bassey se souvient de la note finale : “Je la tenais et je regardais John Barry, mon visage devenait bleu et John Barry me dit dans le casque tenez-la encore une seconde. Quand j’ai fini, j’ai failli m’évanouir “.

Le single est sorti en version mono.

Ce titre propulse Shirley Bassey au rang de star internationale.

A sa sortie, cette chanson se classe no 1 dans les hit-parades japonais mais seulement 21e au UK Singles Charts aux États-Unis. Elle est certifiée disque d’or aux États-Unis en 1965.

Ce titre figure sur l’album de John Barry Goldfinger sorti en 1963 et réédité en 2003.

En 2014, Shirley Bassey annonce qu’elle veut réenregistrer Goldfinger, en studio, cinquante ans après la sortie du film. En fait, elle ne supporte pas deux fausses notes.