LINA MARGY – Ah ! le petit vin blanc

Sortie en 1945

Référence ODÉON – SOE 3018

Paroles et musique Charles Borel-Clerc (1879/1959) et Jean Dréjac (1921/2203)

Enregistrement en 1945

  • Chant : Lina Margy
  • Orchestre : orchestre musette de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne)
  • Photographe : Studio Hollywood

C’est une valse musette.

Cette chanson a été créée pour Michèle Dorlan qui l’interprète pour la première fois sur scène à Paris en novembre 1943, mais c’est l’interprétation la plus connue est celle de Lina Margy (enregistrée en 1945) avec 1,5 millions d’exemplaires vendus.

C’est au tout début des années 1940, au printemps, lors d’une après-midi arrosée de vin blanc à l’auberge des bords de Marne face à l’Île d’amour à Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne), que Jean Dréjac trouve l’idée de ce morceau avec les première paroles : “Ah ! le petit vin gris qu’on boit sous les tonnelles en bord de Marne”.

Quelques jours plus tard, Jean Dréjac présente ses textes au compositeur Charles Borel-Clerc, qui a travaillé, entre autres, pour Maurice Chevalier à la fin des années 1930 (Le Chapeau de Zozo, Ma pomme…).

Cette chanson devient l’emblème de certaines radios collaborationnistes sous l’occupation de la Seconde Guerre mondiale (du 1er septembre 1939 au 2 septembre 1945).

En juin 1954, Roland Nungesser, jeune et nouveau membre du conseil municipal de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) lance une manifestation festive qu’il baptise la Fête du petit vin blanc. Elle se veut dans la continuité de l’ancienne fête locale de Saint-Vincent, Saint patron des vignerons et se veut aussi en opposition avec la Fête de l’Humanité du Parti communiste, organisée au Bois de Vincennes, à quelques pas de Nogent-sur-Marne. Cette fête se déroule tous les deux ans de 1954 à 1990. Cette fête se clôturait par un feu d’artifice tiré sur les bords de Marne.

En 2007, en hommage à Jean Dréjac, la municipalité a inauguré un square du Petit-Vin-Blanc et une allée Jean Dréjac.

René Goscinny fait allusion à deux reprises à cette chanson dans sa bande dessinée Astérix. Il s’agit, dans les deux cas, d’une parodie des premiers mots qui composent le refrain : « Ah ! Le petit vin blanc, qu’on boit sous les tonnelles ».

Lina Margy, de son vrai nom Marguerite Verdier, est née le 12 avril 1909 à Bort-les-Orgues (Corrèze). Elle est décédée le 13 novembre 1973 à Paris.